jeudi 3 mars 2016

Lettre à Hervé - Eric Sagan

LECTURE :

Date de début : 28 Février 2016

Date de fin : 28 Février 2016

Afficher l'image d'origine

Résumé

Il était une fois un garçon d'une vingtaine d'années. Qui tombe amoureux d'un mec. D'un mec hétéro. Rien de très original.

Mais ce garçon se met en tête d'écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d'enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.

Cette lettre il la donne à Hervé. Et il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu'il n'avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu'il était différent. Des années passent. Il reçoit alors l'appel d'un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son
 père s'était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l'autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l'aider à accepter son fils. 



Mon avis

*Tout d'abord merci à Babelio et Eric Sagan pour cette Masse Critique*

J'ai été contactée par Babelio pour me proposer de recevoir ce roman. Intriguée par le résumé j'ai tout de suite accepté.

(Désolée par avance pour la taille minuscule de cette chronique, mais le roman est si court que je ne veux pas spoiler le peu qu'il y a à spoiler)

Il faut tout d'abord savoir que ce roman n'est pas fictif, du moins pas totalement. C'est un roman très court, si bien que je l'ai dévoré en un après-midi.

J'ai énormément aimé le premier chapitre. J'avoue avoir rigolé. La maladresse de l'auteur de cette lettre est touchante et en même temps il écrit avec beaucoup d'humour. La comparaison du contenu de la lettre à un menu est excellente. 

Pour commencer, l'auteur nous relate certains épisodes du début de sa vie afin de nous mettre en situation. Il nous parle de sa famille, de son enfance, de son adolescence... Sa découverte de la sexualité (même si tout reste soft) puis la découverte de son homosexualité. Ce qui l'a mené jusqu'ici... 

J'ai trouvé ce roman émouvant. J'avoue même avoir eu ma petite larme à la fin.



En bref

Un témoignage émouvant et prenant. On ne peut que se sentir attendri devant cette "confession". Je le recommande vivement. A tous car c'est soft. 

Ma note : 4/5



Vous aimerez aussi :

Afficher l'image d'origine  Couverture de Mathias, Tome 1 : Sans toi  Couverture de Coda, Tome 1 : Je te le jure

Aucun commentaire:

Publier un commentaire